Marion D., française partie vivre à Toronto

Marion D. a construit son couple et a décidé de partir vivre à Toronto, au Canada. Elle nous raconte ses expériences antérieures, les raisons de cette décision et quelques informations intéressantes à savoir avant de partir là bas.

Depuis quand habites-tu à Toronto?

J’habite à Toronto depuis environ deux ans et demi. J’y ai posé mes valises en avril 2014.

Qu’est ce qui t’a donné l’envie de partir habiter là bas?

Après avoir terminé mes études, je voulais partir… Partir loin pour commencer une autre vie ailleurs. Le Canada était pour moi une évidence. C’est un beau pays, dont le mode de vie ressemble énormément à celui des USA mais plus safe (le port d’armes est interdit) et plus culturellement ouvert. Je ne voulais pas vivre à Montréal, car le but était d’améliorer mon anglais, et Vancouver est un peu trop loin. J’ai donc choisi Toronto, la plus grande ville du Canada.

Tu as fait des études et tu as travaillé dans la parfumerie. Peux tu m’en parler?

J’ai en fait deux Master : un diplôme d’ingénieur chimiste, qui correspond à un Master, et un Master en Formulation. La Formulation est une spécialité de la chimie qui débouche sur des métiers en cosmétique, parfumerie… Mais aussi en arômes alimentaires, peintures, encres… Lorsque je travaillais en parfumerie, j’ai eu l’occasion d’entrainer mon odorat et ma mémoire olfactive. J’ai aussi eu la chance de travailler sur des parfums pour Dior, Lancôme… Pas en tant que parfumeur, bien entendu, mais en Recherche et Développement. Le but de mon travail était de m’assurer qu’un parfum qui allait sortir sur le marché reste stable, garde la même odeur au fil du temps dans le flacon et qu’il ne change pas de couleur. C’était une belle expérience. Je reste toujours autant passionnée par la parfumerie. Je tiens un blog sur les parfums et je suis régulièrement dans les parfumeries pour découvrir les nouveautés.

As tu cherché un travail dans la parfumerie en arrivant au Canada?

Oui… Surtout en cosmétique, car il n’y a pas de travail en parfumerie à Toronto. C’est bien connu, la France est la capitale mondiale du Parfum.

Que fais tu comme travail actuellement?

Je suis Store Manager pour une compagnie qui s’appelle PICNIC (L’équivalent Torontois de « Prêt à Manger »). Je suis en charge d’une boutique. Je m’occupe de commander tous les produits frais, les ingrédients, pour que la boutique ait tout ce dont elle a besoin pour tourner et faire le maximum de profit. Et je m’occupe de répartir les tâches dans mon équipe. Je travaille également quelques heures par semaine en tant que photographe pour cette compagnie. 

Je me souviens que tu avais voyagé un peu en vélo. Quel a été ton parcours? 

J’ai fait Toronto-Ottawa-Montréal, soit environ 900km parcourus en 10 jours. C’était l’une des meilleures expériences de ma vie. Avec un ami, on a choisi de voyager autrement, et de faire quelque chose de très physique pour dépasser nos limites. On a vu ça comme un challenge. Pendant la durée du voyage, on dormait soit en couchsurfing chez l’habitant soit en motel. Le couchsurfing était aussi une belle expérience en soi. On a rencontré plein de gens, tous aussi généreux les uns que les autres. On a dormi dans des endroits insolites (dans une base militaire, en plein milieu de la forêt à 20km de la route la plus proche, dans un parking… et j’en passe). Bref, une sacrée aventure !

Que penses tu de la vie à Toronto?

J’adore ! La ville en est très agréable et paisible. Je peux me balader seule dans la rue en pleine nuit, jamais personne ne va m’interpeller. Je m’y sens en sécurité. J’utilise mon vélo partout, ce que je ne ferais pas à Paris par exemple. Les gens ici roulent paisiblement et font très attention aux cyclistes. Comme c’est une très grande ville, il y a toujours quelque chose à faire ou a visiter : un quartier, un musée, une galerie, un centre commercial, un restaurant, un bar, la plage, les bords du lac… Il me reste encore beaucoup de choses à découvrir. Le climat est assez agréable. L’été il fait chaud et ensoleillé, en moyenne il fait 25-30°C de mi-mai à mi-septembre. L’automne est magnifique (beau soleil, couleurs orangées et 20°C jusque fin octobre. On ne l’appelle pas « été indien » pour rien). L’hiver peut être très froid (-30°C voire plus) mais plus il fait froid, plus on a de ciel bleu et de soleil. Quand il fait moins froid, il fait gris et il neige. Il n’y a pas de pluie en hiver mais après trois mois de neige en pleine ville, on commence à en avoir marre de porter ses grosses boots. Le printemps est finalement la saison la moins agréable : la neige fond, il fait frais et il pleut. J’aime beaucoup le mélange des cultures et des modes de vie. J’ai vécu avec des colocataires de tout genre (des gays, des activistes, un artiste, un styliste, des jeunes et des moins jeunes, un communiste, une personne transgenre qui entamait sa transition femme/homme, un musulman,un juif, un vegan… et encore tant d’autres), et cela m’a sacrément ouvert l’esprit et a changé ma vision du monde. On a tellement à apprendre des autres. Un plat typique est la Poutine! Il faut savoir que les canadiens ne sont pas les rois de la gastronomie. 

Quelles sont les différences que tu y trouves par rapport à certaines villes en France?

A Toronto, toutes les cultures et les communautés vivent ensemble, dans le respect et la paix. Ça me choque qu’en France cela crée tant de difficultés. Dans la rue ou dans le métro, on entend toutes les langues, il y a des gens voilés, d’autres qui portent le turban ou la kippa. Les transsexuels et transgenres ont des boulots comme tout le monde, et pas seulement dans des boites de nuit par exemple. C’est très cosmopolite, il y a peu de discrimination et les torontois sont fiers de cela.

Penses tu revenir vivre en France ou aller ailleurs un jour?

Oui! Notre plan est de nous installer en Europe. Toronto est top, cette ville me manquera. Mais j’ai envie de fonder une famille auprès de ma famille et de mes amis. Même si j’adore ma vie ici, mes proches me manquent beaucoup trop. Les spécialités françaises ne me manquent pas forcément, je peux faire sans.   

Qu’est ce que les canadiens aiment faire par dessus tout? 

Ils aiment le sport (Hockey, Basketball, Baseball). Ils aiment passer des weekend au bord des lacs dans des cottages où ils peuvent faire du canoë, se baigner, pêcher. Les canadiens adorent faire des babecues. Tout ça c’est le stéréotype du canadien moyen. Ensuite, forcément, il y a toute une autre partie des canadiens qui aiment d’autres choses, selon leurs goûts, leur culture, leurs origines… 

Peux tu me parler de ton mariage et des étapes par lesquelles il a fallu passer pour vivre officiellement au Canada?

Je me suis mariée à Toronto. Eric étant du Panama et moi de France, il était beaucoup plus simple pour nous de se marier à Toronto. J’ai ensuite fait le nécessaire pour transcrire mon mariage, afin qu’il soit reconnu par la loi française. Pour vivre et travailler là bas, il faut obtenir un permis de travail. Je l’ai obtenu dans le cadre du PVT (Permis Vacances-Travail). Le PVT canadien est très dur à obtenir car il y a environ 2200 permis distribués par an, pour vingt fois plus de postulants. C’est un peu la loterie. J’ai eu de la chance. Pour avoir une réponse positive, puis ensuite remplir tous les papiers, il a fallu plus de 6 mois.

Comment as tu appris à parler anglais?

Comme tout le monde, j’ai appris les bases à l’école. Puis je l’ai pratiqué tous les jours lorsque je suis partie quelques mois à Glasgow. Ensuite, à Toronto, je parlais tous les jours anglais au travail. Mes colocataires m’apprenaient des expressions et me corrigeaient. Eric, dont l’anglais est excellent, m’a beaucoup aidé et m’en apprend tous les jours, encore maintenant. Aujourd’hui, je pense en anglais, je peux parler de tout avec n’importe qui et je comprends parfaitement la langue. L’accent de Toronto est très proche de l’américain comme on l’entend dans les films. Ca a été facile!

Publicités

2 réflexions sur “Marion D., française partie vivre à Toronto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s