Je suis passée à l’oriculi


L’Art de flâner


 

J’ai connu l’oriculi sur l’article d’un site internet. La personne en disait du bien et quand j’ai vu que ça remplaçait le coton-tige, j’ai eu envie d’essayer. Un ami me l’a acheté au magasin Ceci n’est pas une boulangerie, à Croix. La première utilisation est un peu surprenante. La tige, en bambou, est rigide. Ce qui diffère complètement de l’extrêmité de nos coton-tige habituels. Le but est de retirer le cérumen visible à l’entrée uniquement. Il ne faut pas aller plus loin, au risque de se blesser. Le cérumen protège le tympan, comme indique la notice. D’où l’intérêt de ne pas le retirer complétement. Ce bâtonnet est utilisé en Chine et au Japon. Le mien est un Lamazuna. Je n’utilise désormais que ça !

Prix: 4,50€ 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s