Mes activités « hygge » du moment

 


Capture d’écran 2018-11-18 à 18.52.02.png

L’Art de flâner


Vous ne comprenez pas la signification du mot « hygge »? Lisez cet article et vous devinerez assez vite…

Allumer une bougie

A la différence d’un poêle ou d’une cheminée, la bougie peut s’allumer et s’éteindre  très rapidement. Sa petite source de chaleur ne réchauffe pas mais apaise par son mouvement lent et par le temps qu’elle met à se consumer. Il suffit d’une porte qui s’ouvre ou d’un simple passage pour faire danser la flamme étincelante qui laissera derrière elle ses vestiges de célébration.

Utiliser le chauffage au bois

Encore faut il en avoir un mais si c’est le cas, faites vous une petite place à proximité, déshabillez vous s’il le faut (vous êtes chez vous après tout), écouter le crépitement des flammes, sentez le parfum des buches, levez vous régulièrement pour garder la chaleur du foyer et ayez le sentiment que ce moment ne s’arrêtera jamais.

Prendre l’air

C’est bien connu, nous passons beaucoup moins de temps à l’extérieur qu’auparavant et cela joue sur notre santé. Alors pourquoi ne pas s’accorder un peu de temps pour profiter dès que possible du jardin, d’un parc ou d’une petite balade? Multipliez les couches de vêtements, emmenez un livre, un magazine, des écouteurs et ce grand bol d’air frais ne vous apportera que du bien. Le fait de reprendre contact avec la nature, l’écouter et l’observer ne peut être que bénéfique pour l’état psychique et physique. Et si la pollution vous effraie, dîtes vous que la lumière du jour est un excellent médicament et que les produits parfois utilisés chez soi peuvent être tout autant toxiques que l’extérieur.

Boire une boisson chaude

De nombreuses boissons s’offrent à vous pour prolonger le temps d’un repas ou se réchauffer avant de sortir ou de dormir. Les mains fraiches apprécieront aussi ! Le parfum du café, la vapeur du vin chaud, l’attente d’une infusion, votre mug qui refroidit lentement entre vos mains…

Manger

C’est quand même beaucoup plus motivant de cuisiner en hiver quand l’idée de sortir peut vous repousser. Un repas est toujours apprécié, surtout s’il est partagé et peu importe sa qualité. Quel plaisir de toucher les aliments, les associer et les modifier ! Gardez ce moment  quand le temps s’offre à vous, le weekend par exemple. N’en faîtes pas une obsession si vous n’arrivez pas à cuisiner régulièrement. Il n’y a rien de pire que d’avaler quelque chose si le temps passé à l’avoir fait vous a stressé. Quel est l’interêt de transformer ce moment en un véritable gâchis? Partagez ce moment de préparation avec les invités ou demandez leur d’apporter quelque chose. Manger ensemble et dans de bonnes conditions apporte un grand bonheur. Souvenirs, rires, plaisir sont les mots de ce tendre moment.

Ressentir son corps

J’ai appris cette pratique lors d’une thérapie sur une phobie que j’ai suivie. En soi, elle ne prend pas vraiment de temps mais vous oblige à vous centrer sur vous même et sur l’environnement qui vous entoure. Finalement, c’est un peu comme si vous reviviez votre état d’esprit d’enfant. Celui qui vous prouve que chaque moment est unique et peut vous apporter beaucoup si vous y portez de l’attention. Dès que vous pouvez, dans la rue par exemple, concentrez vous sur vos pieds et les objets qu’ils écrasent involontairement, sur vos bras et vos épaules qui se balancent dans un vide mélodieux, sur l’air qui rentre et sort de votre nez et sur votre coeur qui prend enfin le temps d’apprécier le fait que vous acceptiez le temps tel qu’il est.

 

Vous l’aurez compris, le hygge, c’est un art de vivre, un sentiment de bien-être vécu à travers plusieurs éléments comme prendre son temps, transformer son domicile en un véritable cocon, écouter les autres et soi même, etc. Ce terme est utilisé principalement par les danois qui sont considérés comme les plus heureux du monde. Cette façon de voir les choses s’est étendue dans le monde il y a quelques années. Je suis en train de lire Le livre du Hygge – Mieux vivre, la méthode danoise de Meik Wiking. Prononcez ce mot comme vous le souhaitez mais « hougga » est conseillé. J’ai un peu transformé ce qui est dit pour m’adapter à mes habitudes et vous donner quelques petites suggestions en plus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s