Quelques recettes zéro-déchet…


Capture d’écran (68)

L’Art de flâner


 

J’ai profité d’une partie des vacances passée à la maison pour me lancer dans quelques fabrications « zéro déchets ». Il y a eu quelques ratés mais ça m’a permis de recommencer autrement. Le résultat est très satisfaisant puisque je connais maintenant plusieurs recettes faciles à faire et dont le produit final est utilisé régulièrement. Pour faciliter la tâche, j’ai fait une liste de courses des produits de base utiles à la fabrication de nombreux produits. Je suis ressortie du magasin avec un cabas plein ! Je me suis lancée un matin sur un coup de tête. La table de la cuisine étant propre et libre, j’ai commencé à faire ma petite laborantine… J’ai disposé tout le matériel dont j’avais besoin: les ingrédients, ustensiles, plats et entonnoirs. J’ai bien sûr réalisé une recette à la fois en commençant par les produits que j’utilise quotidiennement comme le déodorant et le dentifrice. Voici les recettes des produits indispensables:

 

Nettoyant pour le sol:

• 1L d’eau

1 c. à s. de savon noir

1 c. à c. vinaigre blanc

5 gouttes d’huile essentielle d’arbre a thé

Mettez le tout dans un plat que vous verserez ensuite dans une grande bouteille à l’aide d’un entonnoir.

Réf: Mes recettes d’autrefois – Starwax [lien]

 

Déodorant solide:

40 g d’huile de coco

20 g de bicarbonate soude

15 g de fécule de maïs

Mélanger le tout et le laisser reposer quelques heures au réfrigérateur.

Le cannelé réalisé a du mal à se solidifier. Je vous conseille donc de mettre directement la préparation dans le bol que vous utiliserez comme contenant pour ce produit. Ca fait 1 mois que j’utilise le déodorant de ce premier test et j’en suis très satisfaite !

Réf: le comptoir durable [lien]

 

Dentifrice:

•  3 c. à s. de blanc de Meudon

• 2 c. à s. d’eau

• 1 goutte d’huile essentielle d’arbre a thé

• 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron (au choix)

J’augmente les quantités par 3 pour une utilisation plus longue.

Je mélange le tout dans le bol que j’utilise comme contenant. Pour mon premier essai j’ai utilisé le citron mais je préfère la menthe poivrée qui se rapproche des dentifrices industriels. J’aime beaucoup l’utiliser mais le défaut c’est que ça laisse des traces partout dans le lavabo. Comme la préparation se solidifie, vous devez rajouter de l’eau ce qui rend le dentifrice très liquide… De ce fait, j’ai prévu le torchon pour passer un coup rapide sur le lavabo après chaque utilisation.

Réf: idées au naturel [lien]

 

Poudre de lave vaisselle:

800 g de cristaux de soude

200 g d’acide citrique

300 g de gros sel

Le lave vaisselle doit bien sur être entretenu régulièrement pour que le rinçage soit efficace. Lors de la première utilisation, j’ai du laver la moitié à la main et quand j’ai réessayé le produit industriel, le résultat était le même. J’ai donc nettoyé à fond l’intérieur de la machine, j’utilise du vinaigre comme liquide de rinçage et le résultat est parfait !

Réf: zerodechet.cecilebonnet [lien]

 

Liquide vaisselle:

• 10 c. à c. de savon noir

• 1 L d’eau tiède

• 4 c. à c. de cristaux de soude

• 60 g d’huile essentielle de citron

Pour réutiliser les contenants industriels que j’avais, j’ai du diviser les quantités par 2. L’effet surprise c’est que ça ne mousse pas et de nombreuses personnes me disent la même chose. J’essaie de me dire que la qualité de nettoyage est la même mais j’ai toujours mon liquide industriel à disposition pour le matériel plus compliqué à nettoyer. J’utilise donc ma fabrication pour ma petite vaisselle journalière. J’ai un lave vaisselle mais je le mets en route qu’une à deux fois par semaine, à la fin du weekend par exemple quand j’ai des choses bien plus intéressantes à faire que le ménage…

Réf: ? si vous êtes le créateur de cette recette, dites moi :P

 

J’en ai essayé beaucoup d’autres mais elles sont utilisées moins fréquemment ou bien je ne retrouve plus les recettes mais je les rajouterai sur mon site à l’occasion. Un conseil: je note toutes mes fabrications dans un carnet, peu importe le résultat. J’ai réalisé un sommaire et mes propres numéros de pages. A chaque partie (par exemple « déodorant ») je laisse une ou deux pages de libres pour écrire plusieurs recettes si le résultat ne me satisfait pas. Cela m’évite de recommencer la même recette pour rien ou de donner des conseils à mon entourage. Les ingrédients principaux ont été achetés chez Harmonie Nature à Lille. 

Mes quelques gestes naturels et « anti-gaspi »


IMG_3658.jpg

L’Art de flâner


 

Cette envie de me lancer dans le zéro déchet a commencé quand ma sœur confectionnait ses propres carrés démaquillants lavables. Dans ma famille déjà tout se transformait et le quartier dans lequel je réside actuellement propose plusieurs magasins en lien avec cet état d’esprit. Plusieurs personnes de mon entourage s’y sont mises et certaines depuis des années déjà. Je ne suis pas une adepte sur zéro déchet et je n’arrive pas encore à me lancer dans du vrac de manière régulière mais je mets en place quelques actions quotidiennes très simples que voici:

Mon démaquillant

Il est réalisé avec la même quantité d’eau de chaux et d’huile d’amande douce. Cela ne prend que quelques minutes. Cette idée m’est venue en testant une box du P’tit Crapaud reçue en cadeau et qui a pour but de faire découvrir certaines recettes pour la confection de produits grâce à des kits. Pour le contenant, j’ai acheté une pompe Anaé en verre et bois de hêtre qui vient du magasin Harmonie Nature.

Mes mouchoirs 

Des tissus récupérés et découpés en carrés suffisent pour en faire des mouchoirs. Le mieux et de choisir ceux qui ne s’effilochent pas comme le jersey par exemple et n’ont pas a être repassés. Vous choisissez la taille qui vous convient et pouvez même réaliser des pochettes ou récupérer des jolies boites pour les ranger.

Mes disques et carrés

Je les utilise pour nettoyer mon visage, me démaquiller et le dissolvant. Mes derniers viennent de chez Dame Coquelicot (ma sœur) et sont ornés de Liberty : )

Serviettes de table

Il m’arrive encore d’acheter des serviettes en papier pour les occasions et parce que j’aime beaucoup travailler autour de la décoration d’intérieur mais plus question d’utiliser ça ou de l’essuie-tout quotidiennement ! Je choisis un torchon, et c’est tout… Vous pouvez même les faire vous même et pour votre famille si vous avez un peu de connaissance en couture…

Chiffons

Pourquoi acheter du neuf ou utiliser de l’essuie-tout quand on peut découper dans des T-Shirt, culottes ou chaussettes trouées pour essuyer la tâche de gras tombée au sol? Il suffit de les cacher dans un tiroir pour ne pas les exposer et le tour est joué !

Film alimentaire 

J’ai trouvé des Bee Wraps chez Ethics. Ils sont faits à partir de matières naturelles. Je n’ai pas encore vraiment d’avis sur ce produit puisqu’il a été utilisé seulement pour des plats faits maison mis au réfrigérateur. Je ne sais pas encore quel résultat ça donne pour les aliments oxydants ou la viande crue. A vous de me le dire si vous les utilisez…

Nettoyeur d’oreilles (un quoi?)

J’ai toujours un lot de cotons-tiges de côté pour le nettoyage de mes piercings mais j’ai quand même opté pour un oriculi Lamazuna en bambou. Une fois le geste adopté, c’est top ! L’utilisation est la même qu’un coton-tige standard mais il ne faut surtout pas aller trop loin. Il suffit seulement de retirer le cérumen visible de l’extérieur, rien de plus puisque le cérumen présent plus loin protège le tympan. Cet élément doit être manipulé par l’adulte.

Nettoyant pour la maison

Le vinaigre est l’un des seuls produits que j’utilise pour le nettoyage quotidien de la maison. Vous pouvez y ajouter des huiles essentielles pour parfumer l’intérieur. Voici une recette trouvée sur internet:

  • 1 c.à.s de vinaigre blanc
  • 1 c.à.s de bicarbonate de soude
  • 1L d’eau
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (action anti-bactérienne)

Mes serviettes hygiéniques

J’ai acheté des serviettes en tissu chez Biocoop et d’autres proviennent de la boutique ZD Mania. J’ai tellement peur des fuites que je continue à utiliser des serviettes jetables mais, par cycle, je n’en utilise qu’une seule puisqu’elle se trouve entre la culotte et la serviette lavable. J’ai donc aussi considérablement réduit mes déchets à ce niveau là…

Mes savons solides

Il existe tellement de savons solides qui remplacent si facilement les bouteilles en plastique de shampooing et de gel douche. Ceux de la photo viennent de la superbe boutique Fragonard mais vous pouvez en trouver des beaucoup plus naturels et simples comme les Mobïus, Savons de Joya ou encore les Pachamamai. J’utilise cette dernière marque en shampooing actuellement et j’aime beaucoup !

Avril en résumé


Capture d_écran (22)

L’Art de flâner


J’ai profité d’une visite chez mes parents pour me balader dans mon village d’enfance et récupérer mes cahiers et dessins d’école. J’ai rendu visite à ma grand-mère paternelle. Je suis retournée à la plage de Leffrinckoucke pour tremper les pieds et me rappeler de nombreux souvenirs. J’ai regardé la série à succès Casa De Papel et réécouté l’album Survival Story de Flobots. Je lis Voyages Croisés de Sylvie Bocquet N’Guessan et La grossesse, expérience psychologique de Arthur et Libby Colman. J’améliore mon anglais en regardant les vidéos d’Ellen DeGeneres et en écrivant dans un cahier les expressions et mots courants. Je suis rentrée pour la première fois dans les superbes magasins Bulle By Ln et Caro et L’Atelier de Cocagne de Lambersart. J’ai créé quelques boucles d’oreilles et je me suis posée au Tir Na Nog, un bar de Lille. J’ai acheté une robe à une brocante, des espadrilles, un jeans au Gémo de Lomme et le spray solaire Anthelios XL de La Roche-Posay. J’ai commandé un Juju Hat chez Perles de bois, participé à une course de 4L avec Tradi’balade et dégusté des fromages, des chocolats et de la bière. J’ai mangé chez Pica Tapas et passé la soirée au Smile pour clore un enterrement de vie de jeune fille.

Fête des mères: des idées utiles, éthiques et réfléchies

 



 

Louyetu est site répertoriant des bijoux fabriqués en France dans un atelier parisien. SockSocket’ est une marque de chaussettes Made in France certifié. Perles de Bois réalise des objets de décoration uniques et personnalisés. A la recherche d’un tableau? Rendez-vous sur le site de Vianney Lefebvre. La vente des chaussures Perùs aide au financement d’une école andine. A l’arrivée de l’été, prévoyez des hauts faits en France et biologiques en achetant sur Le T-Shirt propre ! Sur Pouce et Lina, retrouvez une liste d’articles de puériculture nés d’une démarche éthique et de qualité. Enfin, le merveilleux film Given a été produit sur 5 ans par Jess Bianchi et une famille de surfeurs partageant leur histoire d’une sensibilité humaine lors de leurs voyages dans les 4 coins du monde.

Je suis passée à l’oriculi


L’Art de flâner


 

J’ai connu l’oriculi sur l’article d’un site internet. La personne en disait du bien et quand j’ai vu que ça remplaçait le coton-tige, j’ai eu envie d’essayer. Un ami me l’a acheté au magasin Ceci n’est pas une boulangerie, à Croix. La première utilisation est un peu surprenante. La tige, en bambou, est rigide. Ce qui diffère complètement de l’extrêmité de nos coton-tige habituels. Le but est de retirer le cérumen visible à l’entrée uniquement. Il ne faut pas aller plus loin, au risque de se blesser. Le cérumen protège le tympan, comme indique la notice. D’où l’intérêt de ne pas le retirer complétement. Ce bâtonnet est utilisé en Chine et au Japon. Le mien est un Lamazuna. Je n’utilise désormais que ça !

Prix: 4,50€ 

Ma box démaquillant du « P’tit crapaud »


 

L’Art de flâner

Le Ptit Crapaud


 

Je souhaite depuis longtemps réaliser mes propres produits de beauté avec des ingrédients naturels. J’avais souvent une (mauvaise) raison d’y renoncer. Je réalise très peu d’achats sur internet mais j’avais repéré cette « Box démaquillant » sur le site du « P’tit crapaud » à la demande d’une liste de cadeaux souhaités.  Le site est coloré, clair, intéressant et propose de nombreux produits de base pour une maison et un corps sains ! Je suis très contente de commencer en tant que « créatrice » grâce à cette box cartonnée qui offre un parfum délicieux dès son ouverture

Produits pour réaliser son démaquillant:

× Eau de chaux

× Cire d’abeille jaune

→ (optionnel)

× Huile de noisette

→ (peut être remplacée par de l’huile d’amande douce)

× Flacon réutilisable