Julien Raevesteyn, conseiller en image chez The Relooking


SiteFacebook


 

Lors d’une séance photo à laquelle j’ai participé, Julien Raevesteyn était présent pour me coiffer et me maquiller. Ce sont les photographes qui l’ont contacté, à ma plus grande surprise… Son travail est minutieux, il est à l’écoute et s’adapte parfaitement à la personnalité de chacun.

 

En quoi consiste le métier de conseiller en image?

Le conseiller en image, appelé « image consultant » dans les pays anglo-saxons, a pour but de valoriser le capital image d’un individu ou d’une entreprise en fonction de sa personnalité ou de son image de marque. Il se fonde principalement sur des techniques colorimétriques, morphologiques, vestimentaires, de communication verbale et non verbale et d’esthétique. A la différence du relooking, en anglais: « makeover », qui a pour but de changer ou de transformer une image en fonction d’un événement, d’une tendance ou d’un ressenti.

Qu’est ce qui t’as donné l’envie de faire ce métier?

J’ai commencé par la coiffure en travaillant dans plusieurs salons de différents styles. J’y ai beaucoup appris sur les tendances et la mode. J’aime le contact avec les gens, pouvoir leur rendre le sourire et les sublimer, c’est pourquoi j’ai souhaité approfondir mon travail en faisant des formations.

Peux tu me raconter une journée type de ta profession?

Il n’y a pas vraiment de journée type. Je m’adapte à la personne qui fait appel à mes services. On commence par un entretien coaching pour connaître ses besoins et sa personnalité. Nous allons travailler sur son image, la coiffure, la tenue vestimentaire mais aussi sur son maintien, son attitude, la manière de parler et de se présenter.

Comment parviens tu à changer le style d’une personne sans la blesser?

J’installe un climat de confiance, lui amène les choses doucement. Nous travaillons ensemble sur les améliorations.

Je vois que tu as participé à quelques événements médiatiques. C’est une chance… Comment cela se passe?

Effectivement, j’ai eu la chance, et encore maintenant, de travailler sur des événements importants. Généralement, ce sont les organisateurs qui me contactent. Le tout est de faire mon travail au mieux tout en essayant de me faire connaître.

Quelles études as tu réalisé?

J’ai commencé par des études de coiffure puis de conseil en image personnelle et professionnelle. Cela demande beaucoup de pratique, de passion et de travail.

 

 

Mon attrait pour les magasins bio


Capture d_écran 2017-10-02 à 20.58.40

L’Art de flâner


 

De temps en temps, je me rends dans certains magasins bio. J’ai réalisé qu’en allant dans les très grandes enseignes, j’étais trop attirée par des produits dont je n’avais pas réellement besoin. Je ne suis plus du tout enchantée de voir du monde se bousculer et de passer mon temps à la caisse parce qu’un client, plus ou moins fidèle, n’a pas eu ses 10% de réduction. Je ne suis plus enchantée non plus de devoir jeter chaque semaine des restes de nourriture parce qu’elle a passé plus de temps dans un avion que dans le frigo et d’acheter des produits en grande quantité parce que le prix est bas et dont une partie se retrouve souvent à la poubelle. Quand je rentre dans mon magasin bio habituel, le parfum est savoureux et les fruits et légumes sont mis en valeur. Les rayons sont ordonnés et il n’y a pas un million de produits qui se battent pour remporter la guerre de la concurrence. Pâtes, riz, céréales et bien plus encore se trouvent en libre service dans des distributeurs et les sacs sont en carton. Dans certains magasins bio, aux produits alimentaires s’ajoutent des produits d’hygiène et d’entretien. Les vendeurs sont disponibles et habituellement les clients sont très sympathiques. C’est comme si tout le monde se connaissait… La taille de certains magasins n’est ni trop grande ni trop petite et les courses se font sans perdre trop de temps. Je comprends parfaitement que certains produits bio peuvent paraitre chers mais le prix serait-il si différent si tous les achats étaient réfléchis et non impulsifs? Aussi, les enfants, préférants peut être le rayon « jouets », ne risquent plus d’être tentés par tous ces jeux avec lesquels il ne joueront que quelques heures… Juste parce qu’ils ont eu un « soleil » à la place d’un « nuage ». Je sais qu’il existe des produits bio dans les grandes surfaces mais on n’y trouve pas l’accueil et le côté convivial de ces enseignes en plein développement. Je suis nouvelle dans la matière et j’en apprends régulièrement sur l’agriculture biologique.  Ce que j’essaie de faire aujourd’hui c’est surtout d’éviter les produits appartenant au groupe Monsanto, de réfléchir à l’utilité de chaque achat et de manger plus de fruits et légumes tout en réduisant ma consommation de viande et en portant mon intention sur les déchets.

Petit Hippo – Créatrice d’articles divers en tissu


img_4784

L’Art de flâner

Petit Hippo


« Petit Hippo » a créé son entreprise il y a 5 ans. Au début, elle ne cousait que pour son entourage mais c’est après la naissance de ses filles qu’elle a souhaité proposer ses créations à un public plus important.

Je viens de recevoir ces lingettes lavables très agréables avec des imprimés qui trouvent parfaitement leur place dans ma salle de bain!

Envoi possible en France et à l’étranger.

 

 

« Camille Make Up Artist » partage ses conseils sur la beauté et la mode


13161457_1173454382673617_1151315220_o.jpg

 


 

Mise à jour du 2.04.17

Camille est devenue gérante d’un institut de beauté (lien ci-dessous). Par manque de temps, elle a arrêté de publier des vidéos et a décidé de supprimer sa chaîne Youtube. Pour suivre son activité, rendez-vous sur:

Esthetic Center


 

↑ Mise à jour ↑

Camille, esthéticienne depuis 4 ans, a lancé sa chaîne Youtube sur la beauté et la mode en juillet 2014. Depuis, elle collectionne les abonnés. Elle a également une page Facebook: Camille Make Up Artist Ytb.

Peux tu me parler de tes vidéos?

Sur mes vidéos je partage ma passion pour le maquillage et la mode. Je donne des conseils sur les produits de beauté et je présente des hauls de temps en temps 〈un « haul » est la présentation de produits tout juste achetés et déballés par le client〉. Ma formation de conseil en image m’aide beaucoup.

Qu’est ce qui t’a donné l’envie de te lancer dans la réalisation de vidéos?

Je voulais me lancer depuis quelques années mais je n’avais pas beaucoup confiance en moi alors ça me paraissait compliqué. Après avoir pris de l’assurance grâce aux différentes étapes de ma vie, je me suis lancée petit à petit. Au début c’était long à démarrer, je perdais espoir… Puis je me suis dit « on a rien sans rien ». J’ai donc continué et j’ai évolué grâce aux différentes vidéos que j’ai réalisé depuis. J’ai acheté un nouvel éclairage, un appareil plus évolué, …

Quels conseils donnerais tu à une personne désirant lancer sa propre chaîne Youtube?

Il faut de la patience, trouver du temps et aimer partager avec les autres. Il faut également accepter les critiques, en particulier les critiques constructives.

Parle moi de tes différentes formations?

J’ai 4 ans d’expérience en tant qu’esthéticienne, une formation de maquillage professionnelle dans le monde de la mode et une formation de conseillère en image que j’ai passé à l’Acte Académie.

Comment trouves tu le temps pour créer tes vidéos?

Je réalise des petites vidéos le matin avant d’aller travailler. Je profite de mes jours de repos pour réaliser des vidéos plus longues et effectuer les montages. Il faut savoir que ça demande beaucoup de temps.

↑ Mise à jour ↑

 

Les savons parfumés Fragonard

 


IMG_3654

L’Art de flâner

∴ Rose ∴ ∴ Jasmin ∴ ∴ Verveine ∴ ∴ Lavande ∴


J’aime beaucoup ces savons qui viennent de La parfumerie Fragonard. Elle existe depuis 1926. Fondée par Eugène Fuchs, elle est maintenant dirigée par ses arrière-petites-filles Françoise, Anne et Agnès Costa. Le succès commence en 1936 dans sa première boutique parisienne. La maison Fragonard se situe à Grasse et il est possible de la visiter gratuitement. Le nom a été donné en hommage au peintre local Jean Honoré Fragonard, fils d’un gantier parfumeur [site].

Adresse de l’usine historique: 20 bd Fragonard, 06130 Grasse