Main Square Festival – 2019


Capture d’écran (145)

L’Art de flâner


 

C’était la 6 édition à laquelle je participais et c’est toujours un immense plaisir! Pour l’occasion, le billet de train au départ de Lille n’était qu’à 4€. J’avais rechargé mon compte Cashless d’avance et sur Internet via le site officiel du Main Square Festival pour éviter de perdre du temps sur place et assurer une sécurité supplémentaire. Cette option vous évite d’avoir de l’argent sur vous. Une fois passé la barrière de contrôle des sacs et des billets, le bracelet est en main et vous n’avez plus qu’à profiter des festivités. Je suis arrivée 30 minutes après l’ouverture des portes, préférant marcher plutôt que de prendre la navette gratuite. A cette heure ci, l’ambiance était plus de mise dans les espaces de restauration. C’est aussi le moment, pour ceux qui le souhaitent, de récupérer des plans, des bouchons d’oreilles et quelques goodies. En attendant l’arrivée des personnes avec qui je passais l’après midi, j’ai pu éviter la foule et mangé un petit kebab-frites en terminant par une bière.

Pour commencer, je me suis rendue devant la scène de la Green Room bien avant le passage des Old Tree’z que j’avais repéré sur la line-up. J’ai tout de suite accroché à la voix du chanteur, aux sonorités folk et à la vivacité du groupe qui communique beaucoup avec le public. Un vrai coup de cœur pour moi ! A l’achat d’un album, une partie est reversée à une action environnementale.

C’est au Bastion que nous avons vu Fall Of Messiah, de la très bonne musique instrumentale que j’écouterai surement un jour au casque tranquillement chez moi pour partir dans un autre monde… Le Bastion est la nouvelle et troisième scène du festival. A proximité: une grande roue et des stands de jeux. Une belle raison d’y emmener des enfants !

Ensuite, c’était au tour de John Butler Trio de jouer sur la Main Stage. Ce groupe fait partie de mes favoris et c’est la principale raison de ma participation à cette édition. Je les avais vus à Londres en 2011 et déjà quelques années avant c’était le coup de foudre assuré. John Butler, américain et ayant une ascendance australienne, est un auteur, compositeur est interprète reconnu. Positif et souriant, il a su entraîné la foule avec ses musiciens hors pair.

Par la suite, c’était au tour de Bring Me The Horizon d’enflammer le public de la grande scène. Je me suis retrouvée à la Croix Rouge après avoir participé à un pogo qui m’a coûté une petite égratignure au coude. La personne qui s’est occupée de moi était efficace et tout est prévu pour suivre la traçabilité de ces petits ou grands soins proposés. Sinon, BMTH est originaire de Sheffield, en Angleterre, et enflamme littéralement la scène ! Ils proposent un vrai spectacle aux insonorités métalleuses…

Quand nous nous sommes retrouvés entre la foule de Bigflo et Oli et d’Eddy Pretto, c’était l’occasion pour nous de nous éloigner de ces sons beaucoup moins appréciés. Nous avons revisité le festival en nous baladant sur les hauteurs du site. Une petite vue sur les alentours et des stands de vin et d’animations s’offrent au public qui peut profiter des espaces détente disponibles.

En attendant le passage de Ben Harper et de son collectif The Innocent Criminals, nous avons profité des stands de kebab, de plats thaï et de jus de fruits frais. Quel plaisir de retrouver les sons tant entendus de ce professionnel de lap-steel !

Editors passait également à la Green Room. Je les avais vus au Festival Werchter en 2010 alors que l’enregistrement de No Sound but the Wind interprété ce jour a été utilisé pour l’un de leurs albums. C’était déjà un très bon moment et 9 ans après, l’excitation est toujours bel et bien présente ! La scène est digne d’un véritable spectacle de sons et lumières et le groupe ainsi que la voix du chanteur sont toujours autant incroyables !

Le festival s’est clôturé avec la jolie prestance solo de Jain. A 27 ans et originaire de Toulouse, elle chante en anglais, langue qu’elle a appris lors de ses nombreux voyages. Avec sa combinaison complète bleue et ses baskets, la scène est son terrain de jeu qu’elle utilise de long en large pour amuser et satisfaire son large public.

Comme souvent et surtout quand la journée m’a beaucoup plu, je souhaitais acheter un souvenir mais le groupe John Butler Trio est reparti avec son stock bien avant la fin du festival. La prochaine fois, je sais que je n’attendrai pas…

C’était encore une bien belle journée et ça valait vraiment la peine de payer le prix pour découvrir et revoir de superbes groupes qui m’entrainent toujours dans un état second…

Février en résumé


Capture d’écran 2019-03-07 à 18.34.27.png

L’Art de flâner


 

Je suis allée à une soirée « années 90 » au bar La Pépite de Lille. J’ai continué la série A Modern Family. J’ai testé le restaurant L’Archimède, situé sur une péniche amarrée face au quai du Wault. J’ai fait une balade le long de la Deûle en passant par la Citadelle et me suis arrêtée à la Guinguette. J’ai pris des frites et un sandwich à emporter à L’Authentique. J’ai regardé Umbrella Academy et continué This is us. J’ai acheté des nouvelles basket Le Coq Sportif et des chaussettes de la marque Bleuforêt. Je suis rentrée pour la première fois dans le magasin de L’Avenue de Dunkerque Ethics. J’ai écouté Tash Sultana et pris les billets pour un séjour en Guadeloupe.

Janvier en résumé


Capture d’écran 2019-02-10 à 13.18.35

L’Art de flâner


 

Je me suis baladée le long de la Deûle en partant du Colysée jusqu’à Euratechnologies avant de manger la galette des rois à la Guinguette. J’ai découvert le bar L’Idéal qui propose aussi la vente de produits locaux. Je suis allée au McEwans et au 1920 où le serveur crée des cocktails au gré des envies et des préférences de chacun. J’ai goûté chez Paul de la galerie marchande Auchan d’Englos. J’ai pris à emporter au 411 Avenue Burger, situé sur L’Avenue de Dunkerque à Lomme. Je suis allée à une soirée raclette et à la Lille Tattoo Convention. J’ai récupéré une table trouvée sur Le Bon Coin à Emmerin, petit village très calme aux petites maisons cachées situé à 20 minutes de Lille. J’ai acheté une perche à selfie à La Foir’Fouille, une perceuse à percussion et des panneaux japonais chez Castorama ainsi que des Vans Old Skool chez JD. J’ai reçu la collection printemps-été de Captain Tortue. Je me suis fait percée à Lille aux tatouages, rue Mattéotti à Lille. J’ai regardé Tidying with Marie Kondo, le spectacle Relatable d’Ellen Degeneres, Home Simple Made et Sex Education sur Netflix. J’étais émerveillée à l’arrivée de toute cette neige et tentée en vain le retour du travail en vélo. J’ai réécouté Hans Zimmer et Loreena McKennitt.

 

 

 

 

 

 

 

Thirty Seconds To Mars, vous connaissez?

 


Capture d’écran (16).png

L’Art de flâner


Au lycée, j’étais une fervente admiratrice du groupe et plus particulièrement de l’acteur Jared Leto découvert au cinéma dans le film Lord Of War. En me renseignant davantage, il me semblait bien l’avoir déjà vu jouer dans d’autres films mais celui là m’avait particulièrement marquée. Je me suis alors tournée vers ses carrières artistiques qui m’avaient encouragée à lancer un skyblog sur sa vie, telle une vraie groupie !

Deux ans plus tard, quand j’ai vu que le groupe passait à Paris, j’en ai discuté avec ma mère qui a accepté que je rate un cours pour m’y rendre. Elle s’est surement dit qu’un weekend à me débrouiller seule dans la capitale m’apporterait bien plus qu’une heure de cours ennuyeuse…

Une fan rencontrée sur internet et plus âgée que moi m’a proposée de m’héberger. Après une longue discussion au téléphone avec ma mère, l’affaire était dans le sac ! Alors me voilà dans le train excitée à l’idée de voir se produire mon groupe préféré de l’époque.  Nous avons fait en sorte d’être au plus près de la scène mais le mouvement de foule m’a rapidement conduite près des portes de sorties comme beaucoup d’autres personnes baignées dans la folie excessive… A la fin, nous espérions une sortie surprise des artistes et c’est pour cette raison que nous avons attendu plus d’une heure dans le froid en ce mois de février. Et là, bingo! Une voiture est sortie d’un parking avec Jared Leto assis sur le capot discutant un bon moment avec ses fans.

En 2010, après avoir enfilé un bracelet à leur effigie, je suis allée au festival Rock Werchter, en Belgique, où j’ai pu monter sur scène devant 85 000 spectateurs lors de l’interprétation de Kings & Queens.

En 2011, je les ai revus au Zénith de Lille et en 2013 au Main Square Festival où leur représentation était un véritable chef d’œuvre!

Sept ans après, une amie m’en parle et me voilà repartie pour deux dates, la première lors du Brussel Summer Festival où j’ai pu à nouveau monter sur scène et la deuxième pour Rock en Seine.

Depuis, j’apprécie un peu moins leurs derniers albums mais quand je tombe sur leurs « vieux » sons, c’est un réel plaisir de revivre tous ces moments dont les débuts m’ont aidée à me sentir mieux lors d’une petite période difficile où j’ai pris goût aux baggys, aux chemises à carreaux et aux cheveux aussi lisses qu’un cornet de frites cramées! Par la suite, j’ai rencontré du monde et passé de merveilleux moments avec mon entourage lors des concerts.

Pour résumer, Thirty Seconds To Mars (ou 30STM) est un groupe américain associé à plusieurs styles musicaux notamment de rock alternatif, progressif et électronique. Il est composé aujourd’hui de Jared et Shannon Leto. Certains de leurs clips ont été tournés à la Cité Interdite de Chine et au Greonland faisant suivre la sortie d’un album photos dont les revenus ont été reversés à l’organisation environnementale NRDC. Depuis 2002, ils en sont à leurs 5éme album, jonglant ainsi avec leurs vies familiales et la carrière cinématographique de Jared Leto.

Article mis à jour –

 

Octobre en résumé


Capture d_écran 2018-11-15 à 16.48.52

L’Art de flâner


Je suis allée dans le bar spécial « blind test » La Chappelle II, rue Saint-André. J’ai passé un vendredi soir au Mac Ewans et le lendemain sur la place où se situe la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille. J’en ai profité pour revisiter le Vieux-Lille et rentrer dans le magasin Bang & Olufsen. J’ai dégusté de bon plats biologiques préparés par Croc La Vie et destinés à des jeunes enfants. Je me suis réabonnée à Biocabas qui livre chaque semaine un sac de fruits, légumes et oeufs locaux. J’ai commandé du café, du chocolat et des accessoires sur le site La maison du bon café. J’ai acheté un portant et une bouteille en verre chez Conforama et un miroir et un rideau chez Kalico, chouette magasin de décoration situé à Englos. J’ai fait réparé l’écran de mon iPhone chez GSM Concept de Wazemmes. J’ai fait du badminton au Citi Club, rue des stations. J’ai eu en cadeau un superbe bracelet réalisé à partir d’aluminium recyclé de la marque Vestopazzo. J’ai signé un contrat pour devenir vendeuse à domicile indépendante pour la marque de vêtements Captain Tortue. J’ai suivi quelques notions de yoga via l’application Gotta Joga. Je suis allée voir les parachutistes à l’aérodrome de Bondues. J’ai réécouté le groupe Die Antwoord et commencé à lire Harry Potter à l’école des sorciers en anglais. J’ai vu la septième saison d’American Horror Story et le spectacle Je parle toute seule de Blanche Gardin sur Netflix.

Septembre en résumé

Capture d’écran (37).pngL’Art de flâner

 

A la braderie de Lille j’ai déniché un T shirt Daphnea, un pull Out of Ireland et des chaussettes Burlington au Comptoir irlandais. J’ai mangé une pizza aux moules à la gare Saint-Sauveur, un burger au restaurant La Connivence et un plat au Sherlock Pub. J’ai regardé la série Dark, OA pour la deuxième fois et le documentaire Pérou: un trésor caché. J’ai commencé This is us et redécouvert l’album A Beautiful Lie des 30 Seconds to Mars. J’ai mangé au Tir Na Nog, passé une soirée au Mac Ewans et au Bobble Café, salle d’arcade et de concerts de Lomme. J’ai trouvé un manteau et un haut fabriqué en Belgique à Vintage au Kilo du Palais Rameau. J’ai trouvé des livres à la braderie de la médiathèque Jean Lévy et découvert le Moulin de Wazemmes pendant une trocante. J’ai retiré le lierre de mon jardin avant que le personnel du CCAS ne le récupère. J’ai joué du piano lors d’une session musique et j’ai acheté des bricoles au Dépôt de Bailleul. J’ai participé à un financement et commandé des vêtements chez Coton Vert. J’ai acheté une brosse à dents Edith, à cheveux 1875 et des serviettes hygiéniques Organyc au magasin La vie claire, situé rue Gambetta. J’ai découvert le traiteur asiatique Chopsticks & CO et acheté des chaussures Geox aux Aubaines. J’ai trouvé des brosses à dents et des pailles en bambou sur le site SummerNeeds et commandé une batterie externe chez la startup française Accoo.

 

 

 

 

 

Juin en résumé


Capture d’écran 2018-07-10 à 19.41.18.png

L’Art de flâner


 

J’ai participé au mariage de ma meilleure amie d’enfance à Gravelines et dans les superbes granges du château de Zuthove à Renescure. Nous avons passé la nuit sous tente et dégusté un délicieux petit déjeuner au camping Bloemstraete. J’ai déposé des affaires chez Emmaüs, trouvé des transats Lafuma aux Compagnons des saisons et un bureau au magasin Hogen. J’ai mangé du fromage, de la charcuterie et bu de la bière sur la terrasse Aux Tilleuls après une balade au marché couvert de Wazemmes. Je me suis initiée au Stand Up Paddle grâce à l’association Le Grand Huit. J’ai mangé à la friterie FBI et participé au superbe vide-grenier de L’Avenue de Dunkerque. J’ai reçu et découvert l’album Divide de Ed Sheeran. J’ai vu le film Même qu’on nait imbattables, documentaire poignant de Marion Cuerq, et je suis sur le point de terminer Terre en lumière, une très chouette série-documentaire.

Mai en résumé

Capture d_écran 2018-06-16 à 18.07.21

L’Art de flâner


 

J’ai repris le badminton et découvert le centre aquatique Neptunia et Tourcoing-les-Bains de Tourcoing ainsi que la piscine municipale de Lomme. J’ai rendu visite à ma grand mère maternelle et fait un tour au parc des Charmettes. Pour mon cadeau d’anniversaire j’ai reçu une superbe mandoline. J’ai passé une nuit à Hostel Eiffel et mangé un délicieux repas au Café Ella de Paris. J’ai participé au concert des Zoulouzbek Band au bar Chez Madeleine lors du festival Wazemmes L’Accordéon. J’ai participé à un team building, j’ai reçu un album de Die Antwoord et le livre La petite bête va pas manger la grande. J’ai découvert des lieux de Dordogne grâce à Yescapa et un camping-car en passant par St Leon Sur Vezere, Montignac et Peyzac le moustier. Je suis rentrée pour la première fois Chez Leontine, un restaurant de Lille proposant uniquement des produits locaux et fait maison. J’ai fait une prise de sang pour faire le point sur mes vaccins. Je suis passée au Tir Na Nog et j’ai participé à l’anniversaire de mon filleul sur le thème des Etats Unis.

Avril en résumé


Capture d_écran (22)

L’Art de flâner


J’ai profité d’une visite chez mes parents pour me balader dans mon village d’enfance et récupérer mes cahiers et dessins d’école. J’ai rendu visite à ma grand-mère paternelle. Je suis retournée à la plage de Leffrinckoucke pour tremper les pieds et me rappeler de nombreux souvenirs. J’ai regardé la série à succès Casa De Papel et réécouté l’album Survival Story de Flobots. Je lis Voyages Croisés de Sylvie Bocquet N’Guessan et La grossesse, expérience psychologique de Arthur et Libby Colman. J’améliore mon anglais en regardant les vidéos d’Ellen DeGeneres et en écrivant dans un cahier les expressions et mots courants. Je suis rentrée pour la première fois dans les superbes magasins Bulle By Ln et Caro et L’Atelier de Cocagne de Lambersart. J’ai créé quelques boucles d’oreilles et je me suis posée au Tir Na Nog, un bar de Lille. J’ai acheté une robe à une brocante, des espadrilles, un jeans au Gémo de Lomme et le spray solaire Anthelios XL de La Roche-Posay. J’ai commandé un Juju Hat chez Perles de bois, participé à une course de 4L avec Tradi’balade et dégusté des fromages, des chocolats et de la bière. J’ai mangé chez Pica Tapas et passé la soirée au Smile pour clore un enterrement de vie de jeune fille.

Ces musiques qui m’inspirent…


 

3102854243_1_3_Afz9ffEL

L’Art de flâner


 

Bethel Music – It is Well Ξ

Clem Leek – Bless Those Tired Eyes Ξ

Local Natives – Mt Washington Ξ

Lowercase Noises – Silence of Siberia Ξ

Sia – Breathe Me Ξ

Ludovico Einaudi – Experience Ξ

Daughter – Landfill Ξ

Hans Zimmer – Time Ξ

Explosions in the Sky – Your Hand in Mine Ξ

Clem Leek – At The Mercy of the Waves Ξ

Balmorhea – The Winter Ξ

Aurora – Lucky Ξ

Bruno Sanfilippo – Claroscuro Ξ

New Order – Elegia Ξ

The Cinematic Orchestra – Opening Titles Ξ

Yann Tiersen – Mother’s Journey Ξ